Les chroniques de Ulrike Meinhof dans “konkret”

Crée en 1957 et dirigé par Klaus Reiner Rôhl, le magazine “konkret” était un porte-parole important de la gauche et du mouvement étudiant émergent en République fédérale allemande. Rohl y publiait non seulement des articles sur la politique, les problèmes sociaux et la culture, mais également des nouvelles et des poèmes d’auteurs allemands parmi les plus innovants. Le titre “konkret” renvoie au but de ce magazine : présenter au lecteur des informations “concrètes” et une analyse pratique. Au summum de son succès, en 1968 et 1969, “konkret” paraissait toutes les semaines ou même deux fois par semaine et tirait à 230.000 exemplaires.

Peu de gens savaient que, jusqu’en 1964, “konkret” avait été subventionné par la République démocratique allemande. Pour protester contre l’interdiction du Parti communiste en République fédérale, Rôhl s’y était inscrit en 1956 et y avait établi des contacts avec de nombreux représentants du régime, si bien que lorsque les Allemands de l’Est sollicitèrent sa coopération à une entreprise éditoriale, Rôhl accepta sans hésiter. Pendant la période où il reçut des fonds conséquents du Parti communiste et du Parti socialiste unifié d’Allemagne de l’Est, le magazine conserva son indépendance et continua à être publié sous le même format.

“konkret” et la RDA partageaient un certain nombre d’intérêts et de points de vue : par exemple l’opposition au réarmement de l’Allemagne de l’Ouest, la promotion d’une politique de réconciliation et la poursuite du processus de légitimation qui devait permettre à la RDA de se présenter comme une solution de remplacement véritable et crédible au capitalisme. Le gouvernement est-allemand soutenait financièrement certains groupes et initiatives de la gauche ouest-allemande et, dans les années 1970, il protégea certains membres de la RAF recherchés en République fédérale et leur fournit de faux documents d’identité.

Ulkike Meinhof arriva à “konkret” par la voie du mouvement antinucléaire. Elle commença à y écrire régulièrement des chroniques en 1959, et de 1961 à 1964 elle y occupa le poste de rédactrice en chef. A ce titre, elle prit la responsabilité d’une grande partie de son organisation peu après son arrivée à la rédaction de Hambourg : elle impulsa divers changements, réorganisa des services, créa un archivage et apporta de l’ordre dans le processus éditorial. Pour archive, nous reproduisons ici quelques-unes de ses chroniques.

16 janvier 2021

Ulkike Meinhof : L’ouverture du nouveau ghetto allemand − 1960

Depuis maintenant deux mois, les bureaux des journalistes, des éditeurs, des scientifiques, des politiciens et même des syndicalistes sont ornés d’un nouvel exemple de la pensée autoritaire et de la mentalité ghettoïsante de cette république occidentale de la nation allemande. Cette fois, les personnes internées ne sont pas des membres de l’intelligentsia polonaise ou des […]

19 janvier 2021

Ulrike Meinhof : Les ombres du sommet pointent vers l’Ouest − 1960

1960 promet d’être une année charnière de ce XX siècle tant critiqué, tant célébré et sans cesse réexorcisé : siècle de la théorie de la relativité d’Einstein et de deux terribles guerres, celui du fascisme et celui des révolutions des peuples, des camps de concentration et des luttes d’indépendance. Le troisième sommet d’après-guerre se tiendra […]

21 janvier 2021

Ulrike Meinhof : Hitler sommeille en vous – 1961

Les efforts déployés pour ériger en tabou douze années de l’histoire allemande ont échoué. De Heusinger à Foertsch, d’Oberlander à Globke, de Heyde/Sawade à Eichmann, on constate qu’on ne peut pas vivre dans l’Allemagne de 1961 en faisant abstraction de Stalingrad et d’Oradour, d’Auschwitz et de Buchenwald. La jeune génération est prise entre les fronts […]

22 janvier 2021

Ulrike Meinhof : Le viol de la dignité humaine – 1962

La Constitution est l’unique instrument de notre démocratie fédérale que ne nous ont pas imposé les diktats émanant de certains groupes d’intérêts ou issus d’une certaine vision perfectionniste du monde. Le contexte dans lequel elle a vu le jour et son contenu en font une part de l’histoire, plus précisément de l’histoire d’après-guerre. Ceux qui […]


22 janvier 2021

Ulrike Meinhof : L’Allemagne sans Kennedy − 1963

La douleur s’atténue, le vide demeure. L’homme que le peuple considérait comme l’artisan de la paix est mort. L’homme que soutenaient même ceux qui s’opposent à leurs gouvernements n’est plus. Les conservateurs le trouvaient déstabilisant ; les libéraux le jugeaient indiscipliné. Les puissants devaient composer avec lui, tandis que les faibles accrochaient en lui leurs […]

23 janvier 2021

Ulrike Meinhof : Un homme avec de bonnes manières. Une journée au tribunal avec Karl Wolff − 1964

L’assistance laisse parfois échapper un soupir, puis les gens se calment et restent immobiles pendant des heures, absorbés, impuissants. Alors que s’accumulent, à la barre des témoins, les preuves compromettantes contre Karl Wolff, j’entends un Allemand du Banat chuchoter à l’oreille de la veuve d’un officier de l’état-major qui continue à réclamer une pension : […]

25 janvier 2021

Ulrike Meinhof : Le 20 juillet – 1964

Le 20 juillet, on est tous d’accord : les opposants aux armes nucléaires et les va-t-en-guerre, le chef d’état-major de la Bundeswehr et le simple soldat, les syndicats et le gouvernement, la Frankfurter Allgemeine et nous. L’attentat du 20 juillet 1944 a été si démesuré et ses conséquences si tragiques que personne ne peut le […]

27 janvier 2021

Ulrike Meinhof : Dresde – 1965

Il y a 20 ans, dans la nuit du Mardi gras au mercredi des Cendres, du 13 au 14 février 1945, les Alliés ont lâché sur une ville allemande leurs escadrons de bombardiers. L’attaque menée sur Dresde a été la plus vaste de toute la Deuxième Guerre mondiale. La ville a été bombardée trois fois […]


2 février 2021

Ulrike Meinhof : Le Vietnam et l’Allemagne – 1966

Voici ce qu’on répète systématiquement à la population : l’Amérique défend la liberté de l’Occident au Vietnam. L’Amérique fournit à ses alliés la preuve convaincante de son engagement et elle le fait dans de dures conditions. Nous devrions lui en être reconnaissants et nous en émouvoir. Aujourd’hui le Vietnam. Demain l’Allemagne peut-être. Mensonges ! Tout […]

5 février 2021

Ulrike Meinhof : Trois amis d’Israël – 1967

Israël profite actuellement de trois types de sympathie. La sympathie de la gauche européenne, qui n’oublie pas que ses concitoyens juifs ont été persécutés par ce même fascisme qu’elle combattait. Ce sentiment de solidarité est entièrement partagé par la jeune génération, qui a pris position contre [Hans] Globke et [Friedrich Karl] Vialon et qui continue […]

7 février 2021

Ulrike Meinhof : Lettre ouverte à Farah Diba – 1967

Bonjour Madame Pahlavi, L’idée de vous écrire cette lettre nous est venue à la lecture de la Neue Revue des 7 et 14 mai, dans laquelle vous décrivez votre vie d’impératrice. Nous avons eu l’impression que vos informations sur la Perse étaient incomplètes. C’est pourquoi celles que vous transmettez aux lecteurs de magazines allemands sont […]

9 février 2021

Ulrike Meinhof : Du napalm dans le pouding – 1967

Il y a une critique que nous ne pouvons pas nous empêcher d’adresser aux communards-poudingde Berlin : comme ils n’étaient pas préparés à la publicité suscitée par leurs actions, ils n’ont pas saisi l’occasion pour les expliquer à la télévision et à la presse. Au lieu d’exploiter l’intérêt qu’ils avaient suscité pour le Vietnam, au […]


10 février 2021

Ulrike Meinhof : Jürgen Bartsch et la société – 1968

Pendant le procès de Jürgen Bartsch, on a fait tout ce qui était imaginable pour que la question fondamentale ne soit pas abordée par le tribunal et pour que l’opinion publique ne s’empare pas du débat. Cette question est absente des délibérations, du prononcé de la peine et des motifs de la peine. Pourtant tout […]

15 février 2021

Ulrike Meinhof : Les femmes de la SDS agissent en leur propre nom – 1968

[Lors de la 23e conférence des délégués de la SDS, qui eut lieu à Francfort en septembre 1968, le « Comité d’action pour la libération des femmes » de Berlin prononça une allocution. L’intervenante, Helke Sanders (1937-), réalisatrice et auteure associée au mouvement féministe, accusa la direction antiautoritaire de la SDS de reproduire, au sein […]

18 février 2021

Ulrike Meinhof : Des canons à eau même contre les femmes – 1968

Les étudiants et la presse : polémique contre Rudolf Augsteinet sa bande L’explosion qui a catapulté l’opposition étudiante et extraparlementaire non seulement sur la scène internationale mais aussi sur la scène locale, et à la face de larges publics et de publics restreints, a été la balle qui a tué Benno Ohnesorgle 2 juin 1967 […]

20 février 2021

Ulrike Meinhof : Affaire numéro XY : élucidée – 1968

L’émission télévisée Aktenzeichen XY ungelöst [Affaire numéro XY : non élucidée] constitue une incroyable et gigantesque escroquerie de masse. Un vendredi soir par mois, plusieurs millions de téléspectateurs allemands et autrichiens se lancent à la recherche de criminels et aident la police à les retrouver. On leur raconte les horreurs commises par des méchants bien […]


27 février 2021

Ulrike Meinhof : La contre-violence – 1968

« Quand trois cents individus intimident et agressent une personne − dans un quelconque objectif sublime −, ils la terrorisent.» « Aujourd’hui comme autrefois (en 1933), la valeur mystico-biologique “jeune” s’oppose à la valeur mystico-biologique “vieux”.» « La terreur de gauche… à l’échelle supraprovinciale n’est pas plus humaine que la terreur de droite. » Pour […]

3 mars 2021

Ulrike Meinhof : De la contestation à la résistance – 1968

Protester, c’est dire « je n’aime pas ça ». Résister, c’est en finir avec ce que je n’aime pas. Protester, c’est dire « je n’accepte plus cela ». Résister, c’est faire en sorte que plus personne ne l’accepte. C’est en substance le message qu’a délivré un Noir du mouvement Black Power à la conférence sur […]

6 mars 2021

Ulrike Meinhof : Incendier les grands magasins – 1968

On pourra soutenir que provoquer des incendies criminels n’est pas une bonne idée, car ce type d’acte peut mettre en danger des gens qui ne devraient pas l’ être. On pourra soutenir que provoquer des incendies criminels ciblés n’est pas une bonne idée, puisque ce type d’attaque contre le monde du consumérisme capitaliste − et […]

8 mars 2021

Ulrike Meinhof : Le chroniquisme – 1968

Les chroniqueurs font office de soupape de sécurité. Les chroniqueurs peuvent écrire ce qu’ils veulent, comme ils le veulent. Cela donne l’impression que tout journaliste peut écrire dans son journal ce qu’il veut comme il le veut. Dans les quotidiens, la chronique peut renvoyer à l’éditorial. Mais les chroniqueurs sont des rédacteurs marginaux: parce que, […]


8 mars 2021

Ulrike Meinhof : L’obligation de visa – 1968

Le chancelier envisage de prendre des mesures de rétorsion : il va aller se plaindre en Amérique. Cela ne sera pas toléré. Cela va de soi ! Les mesures de rétorsion n’ont pas encore été dévoilées. Nous ne savons pas encore exactement comment… Mais nous allons leur faire entendre raison. L’ennui, c’est que depuis le […]

9 mars 2021

Ulrike Meinhof : Tout le monde parle de la pluie et du beau temps – 1969

Tout le monde parle de la pluie et du beau temps … pas nous. C’était inattendu. Pourtant, ça n’est pas complétement tombé du ciel. L’Iran est véritablement l’un des pays en voie de développement les plus opérationnels, et le chah, l’un des despotes les plus opérationnels du tiers-monde : il tient, tout comme les compagnies […]


Revenir en haut de la page.