Oeuvres de Karl Marx

15 mai 1844

Karl Marx : Manuscrits de 1844

(économie politique & philosophie) J’ai annoncé dans les Annales franco-allemandes la critique de la science du droit et de la science politique sous la forme d’une critique de la Philosophie du Droit de Hegel. Tandis que j’élaborais le manuscrit pour l’impression, il apparut qu’il était tout à fait inopportun de mêler la critique qui n’avait […]

4 octobre 1844

Karl Marx : L’Opium du peuple – 1844

Introduction de Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel Pour l’Allemagne, la critique de la religion est pour l’essentiel close. Or, la critique de la religion est la condition première de toute critique. L’existence profane de l’erreur est compromise dès que sa céleste oratio pro aris et focis a été réfutée. […]

15 juin 1847

Karl Marx : Misère de la philosophie − 1847 (pdf)

Réponse à la Philosophie de la misère de M. Proudhon « M. Proudhon a le malheur d’être singulièrement méconnu en Europe. En France, il a le droit d’être mauvais économiste parce qu’il passe pour un bon philosophe allemand. En Allemagne, il a le droit d’être mauvais philosophe, parce qu’il passe pour économiste français des plus […]

19 février 1848

Karl Marx – Friedrich Engels : Manifeste du Parti communiste − 1848

PRÉFACES DES AUTEURS I Une société internationale de travailleurs, société qui, dans les circonstances d’alors, ne pouvait être que secrète, la Fédération des Communistes, dans un congrès tenu par elle à Londres au mois de novembre 1847, donna mission aux soussignés de rédiger un programme du parti, détaillé à la fois dans ses analyses théoriques […]


6 mai 1848

Karl Marx : Discours sur le libre-échange – 1848 (pdf)

Messieurs, L’abolition des lois céréales en Angleterre est le plus grand triomphe que le libre-échange ait remporté au XIXe siècle. Dans tous les pays où les fabricants parlent de libre-échange, ils ont principalement en vue le libre-échange des grains et des matières premières en général. Frapper de droits protecteurs les grains étrangers, c’est infâme, c’est […]

8 janvier 1858

Karl Marx : Bolivar y Ponte − 1858

Bolivar y Ponte, Simon le « Libérateur » de la Colombie, né à Caracas le 25 juillet 1783, mort à San Pedro, près de Santa Marta, le 17 décembre 1830. Il était issu de l’une des « familias Mantuanas » qui à l’époque de la domination espagnole, constituaient la noblesse créole du Venezuela. Selon la […]

8 septembre 1864

Karl Marx – Friedrich Engels : Adresse inaugurale de l’Association Internationale des Travailleurs − 1864

A la suite d’un meeting internationaliste de solidarité avec la Pologne tenu à Londres, décision sera prise de fonder la première internationale ouvrière. Marx sera chargé d’en élaborer le manifeste. Ouvriers, C’est un fait très remarquable que la misère des masses travailleuses n’a pas diminué de 1848 à 1864, et pourtant cette période défie toute […]

27 juin 1865

Karl Marx : Salaire, prix et profit − 1865 (pdf)

Il règne actuellement sur le continent une véritable épidémie de grèves et, de tous côtés, on réclame, à grands cris, des augmentations de salaires. Cette question sera traitée à notre Congrès. Vous devez, vous qui êtes à la tête de l’Association internationale, avoir un point de vue net sur cette très importante question.    


27 juin 1865

Karl Marx : Salaire, prix et profit − 1865

Lire le document en pdf Avant-propos Citoyens, Avant d’aborder ce qui est, à proprement parler, mon sujet, permettez-moi de faire quelques remarques préliminaires. Il règne actuellement sur le continent une véritable épidémie de grèves et, de tous côtés, on réclame, à grands cris, des augmentations de salaires. Cette question sera traitée à notre Congrès. Vous […]

25 septembre 1867

Karl Marx : L’expropriation de la population campagnarde − 1867

Le Capital – Livre premier Le développement de la production capitaliste VIII° section : L’accumulation primitive Chapitre XXVII : L’expropriation de la population campagnarde En Angleterre le servage avait disparu de fait vers la fin du XIV° siècle. L’immense majorité de la population se composait alors, et plus entièrement encore au XV° siècle, de paysans […]


Revenir en haut de la page.