Avicenne et Averroès

Avicenne et Averroès sont deux grands matérialistes de la Falsafa arabo-persane. Leurs thèses, notamment la façon dont ils décrivent l’univers comme éternel et Dieu comme un simple moteur anonyme, se heurtent à la réaction religieuse.

Averroès, qui prolonge les thèses d’Avicenne, feint alors de soutenir la thèse des « deux vérités » selon laquelle il existe une vérité philosophique et rationnelle et une vérité religieuse et fidéiste…

15 mars 2016

Avicenne et Averroès – 1re partie : sur le hasard et son impossibilité

Avicenne et Averroès ont joué un rôle important en tant que clé entre l’humanisme, le matérialisme français et anglais, et la pensée grecque qui a été développée pendant l’antiquité. La raison en est que le matérialisme tel que conçu par les penseurs grecs n’a pas intégré la notion de mouvement. L’atomisme de Démocrite était matérialiste, […]

17 mars 2016

Avicenne et Averroès – 2e partie : leur situation historique

Les penseurs de la falsafa arabo-persane étaient comme les auteurs humanistes d’Europe – dont ils pavent la voie d’ailleurs. Ils ne pouvaient affirmer ouvertement leur matérialisme. Le « discours décisif » d’Averroès est emblématique de cela ; il tente d’y maintenir la possibilité d’une sorte de « division du travail » entre philosophes et religieux, […]

19 mars 2016

Avicenne et Averroès – 3e partie : leurs perspectives matérialistes

Lorsque nous parlons d’Avicenne et Averroès, il faut voir comment il y a un progrès, comment la compréhension d’Avicenne conduit à la conception d’Averroès. Le matérialisme progresse : pour Avicenne, Dieu était justifié par la métaphysique, et la métaphysique justifiait la physique. Mais dans la pensée d’Averroès, Dieu est justifié par la physique, et non […]

21 mars 2016

Avicenne et Averroès – 4e partie : une pensée permise par Al-Fârâbî

La religion islamique a permis une rupture avec la pensée tribale, et ce saut qualitatif a donné naissance à la falsafa arabo-persane. Al-Fârâbî fut la première figure de premier plan de ce mouvement intellectuel et culturel ; il a ouvert la voie à Avicenne et Averroès. Ce n’est pas une surprise que ce soit par […]


24 mars 2016

Avicenne et Averroès – 5e partie : la conception d’Avicenne

Le système d’Avicenne est un pré-matérialisme où la matière « pense » par elle-même au moyen d’une sorte d’ordinateur central, les humains n’étant que des sortes de composantes. Au sens strict, chez Avicenne il y a un Dieu qui donne naissance à « l’ordinateur central » permettant à la matière de prendre forme. Mais ce […]

25 mars 2016

Avicenne et Averroès – 6e partie : la conception d’Averroès

Avec Al-Fârâbi et Avicenne, la philosophie a pu se développer d’une manière étonnante, venant toujours plus près du matérialisme. Mais l’étape importante, la meilleure percée, qui a eu une conséquence historique pour le monde, a été la conception d’Averroès. Averroès est une clé majeure de l’histoire. Il est un géant qui doit être reconnu par […]

28 mars 2016

Avicenne et Averroès – 7e partie : les « trois philosophes » de Giorgione

Giorgione (1478 – 1510) était un grand peintre ; en tant que maître de la Renaissance vénitienne, il a produit un travail que le socialisme reconnaîtra comme l’une des plus importantes peintures : les « trois philosophes. » Sur cette peinture – finie en 1509 par Sebastiano del Piombo car Giorgione était déjà très malade […]

30 mars 2016

Avicenne et Averroès – 8e partie : le rejet du soufisme

Selon Averroès, le bonheur est ainsi possible. C’est une différence de taille avec la religion chrétienne, par exemple, qui repousse le bonheur véritable à la période après la mort, lorsque l’âme rejoint le paradis. Chez Averroès, le bonheur est possible ici même, sur Terre. Et c’est un bonheur véritable. C’est différent du bonheur existant mais […]


1 avril 2016

Avicenne et Averroès – 9e partie : la « double vérité » et son actuelle utilisation réactionnaire

La pensée d’Averroès a deux aspects. a) Le premier aspect, c’est la pensée pré-matérialiste qui se fonde sur les travaux d’Aristote, et qui se développe par des commentaires des œuvres d’Aristote. Cet aspect, qui met en avant notamment l’éternité du monde et le fait que Dieu ne connaît pas les particuliers (étant un simple « […]

3 avril 2016

Avicenne et Averroès – 10e partie : la réaction chrétienne par Thomas d’Aquin

L’une des questions les plus importantes pour nous est de savoir comment on est passé de l’Averroès historique à l’Averroïsme latin. En fait, Averroès vit de 1126 à 1198, en Andalousie. Et entre la date où Averroès met en avant ses écrits et la panique générale au sein de l’Eglise dans toute l’Europe, il ne […]

5 avril 2016

Avicenne et Averroès – 11e partie : les 13 thèses de 1270

Le 10 décembre 1270, l’évêque de Paris Etienne Tempier condamne 13 thèses dont l’enseignement est interdit. Les voici ; leur dimension matérialiste est une évidence. Au sens strict, le matérialisme dialectique peut les assumer en tant que tel, à ceci près bien entendu que par Dieu on comprend le mouvement de la matière éternelle. L’interdiction […]

7 avril 2016

Avicenne et Averroès – 12e partie : l’averroïsme latin – Ibi statur !

La découverte de certaines œuvres d’Averroès par des intellectuels en Europe a eu un effet majeur sur les penseurs pré-matérialistes. L’averroïsme est devenu un drapeau, étant donné qu’Averroès est clairement apparu comme le plus important philosophe pré-matérialiste de l’époque. Néanmoins, ce drapeau n’a pas pu être soulevé par les pré-matérialistes eux-mêmes, en raison de la […]


9 avril 2016

Avicenne et Averroès – 13e partie : Aristote au Mont Saint-Michel

Publié en 2008 par Sylvain Gouguenheim, Aristote au Mont Saint-Michel est un ouvrage important, car il représente le point de la ligne « identitaire » occidentaliste dans son offensive contre la falsafa et Averroès. Le sous-titre de l’oeuvre est d’ailleurs explicite : « Les racines grecques de l’Europe chrétienne ». On a là une démarche […]

11 avril 2016

Avicenne et Averroès – 14e partie : Karl Marx sur Aristote et contre la « création » du monde

[Karl Marx a synthétisé le matérialisme et permis l’avènement du matérialisme dialectique. Voici comment il pose, dans les Manuscrits de 1844, la question de l’éternité du monde, question centrale pour Aristote (dans son interprétation par Averroès).] « Un être ne commence à se tenir pour indépendant que dès qu’il se tient sur ses propres pieds, […]

13 avril 2016

Avicenne et Averroès – 15e partie : Commentaire de l’explication de Karl Marx sur Aristote et contre la « création » du monde

C’est en une longue citation de Marx que consistait l’article « Avicenne et Averroès : Karl Marx sur Aristote et contre la “création” du monde. » Faisons ici des précisions, afin de rendre plus claire la pensée de Karl Marx ; les Manuscrits de 1844 n’ont en effet pas été élaborés pour être directement « […]

14 avril 2016

Avicenne et Averroès – 16e partie : Joachim du Bellay et l’averroïsme

Le matérialisme dialectique permet seul de comprendre véritablement la culture française ; l’histoire telle qu’elle est racontée par la bourgeoisie n’est que racontars et idéalisme. Ainsi, le grand poète Joachim du Bellay (1522 – 1560) est absolument incompris : la bourgeoisie remarque qu’historiquement il a joué un grand rôle, mais elle est incapable de comprendre […]



Revenir en haut de la page.