Lotta Continua

8 avril 1969

Lotta Continua : Brochure de juillet 1969

Est-ce que la lutte est terminée ? Nous sommes maintenant à la veille des vacances, et nous attendons tous avec impatience le moment de quitter cet enfer. Pour ceux qui depuis plus d’un an se crèvent de fatigue, ce désir est parfaitement justifié. Mais que le patron ne s’imagine pas avoir imposé dans l’usine son […]

22 juin 1969

Lotta Continua : tracts de Nichelino − 1969

TRAVAILLEURS DE NICHELINO, L’heure est venue de donner une riposte aux patrons. S’ils nous ont entassés dans cette ville c’est pour pouvoir nous exploiter dans l’usine avec des salaires de misère et des horaires prolongés et pour pouvoir récupérer une bonne partie du salaire avec le loyer qu’ils nous font payer pour les quatre murs […]

30 juillet 1969

Turin 69 : La grève de guérilla − 1969

“La Cause du Peuple” n°12 – supplément La lutte commence aux Auxiliaires, à propos de la grève de solidarité avec Battipaglia, que les syndicats ont prudemment réduite à une heure. Le drainage des jeunes travailleurs du Sud par la FIAT s’est intensifié ces derniers mois, car de plus en plus les ouvriers s’en vont : […]

28 avril 1970

Lotta Continua : Lettre des ouvriers de la FIAT à leurs camarades du Sud

CHERS CAMARADES, Cette fois-ci, c’est nous-mêmes, les émigrés, qui allons vous parler de notre condition. Ce ne seront pas les journaux, ni la propagande bourgeoise. Nous écrivons en espérant ouvrir les yeux à ceux qui pensent venir ici. à ceux qui se font encore des illusions sur la possibilité d’améliorer leur situation grâce à quelque […]


12 novembre 1970

Lotta Continua : Prenons la ville! − 1970

Lotta Continua : Prenons la ville ! 12 novembre 1970 La vie politique italienne est plus encore que par le passé dans la plus grande confusion. Face aux tensions sociales et à la difficulté manifeste de leur trouver une solution dans le cadre du régime bourgeois, la bourgeoisie tente d’enlever à la classe ouvrière l’hégémonie […]

25 mai 1971

Lotta Continua: A propos du programme « Prenons la ville » − 1971

**I. LES DÉBOUCHÉS POLITIQUES Pour nous, « prenons la ville » n’est pas seulement un mot d’ordre mais un programme qui doit nous permettre d’interpréter toute une phase de la lutte de classe et de lui donner une orientation politique. La lutte ouvrière a atteint un « plafond ». Dans les formes où elle s’est […]


Revenir en haut de la page.