La Chine populaire et l’hégémonie des superpuissance

26 septembre 2020

La ligne internationale de la Chine populaire

Dossier publié pour la première fois sur le site materialisme-dialectique.com La ligne internationale de la Chine populaire a connu trois mouvements principaux. Le premier consista en l’alignement avec l’URSS, premier pays socialiste. Formulée sous le mot d’ordre de yibiandao (pencher d’un côté), elle commence dès 1945 et se prolonge jusqu’à la fin des années 1950. […]

27 septembre 2020

La Chine populaire et la ligne internationale de pencher d’un côté (yibiandao)

Un aspect essentiel pour comprendre la ligne internationale de la Chine est de voir que, jusqu’en 1971, elle n’existe officiellement pas sur le plan international. Le régime de Tchang Kaï-chek, avec sa « république de Chine », disposait de la reconnaissance internationale initiale et fut même l’un des pays fondateurs des Nations-Unies. Comme Tchang Kaï-chek […]

28 septembre 2020

Les rapports sino-soviétiques unitaires juste après 1949

Initialement, les rapports sino-soviétiques furent excellents, un traité d’amitié, d’alliance d’assistance mutuelle étant conclu en février 1950, une unité concrète se réalisant à tous les niveaux comme au moment de la guerre de Corée. De l’indépendance en 1949 à 1952, 3 000 ouvrages soviétiques furent traduits et imprimés à douze millions d’exemplaires. Lors de l’enterrement […]

30 septembre 2020

L’orientation de la Chine populaire vers les pays afro-asiatiques

Éloignée géographiquement des pays européens, des démocraties populaires et même du centre névralgique de l’URSS, profondément arriérée, non reconnue par l’ONU, la Chine populaire fit un effort approfondi en direction des pays afro-asiatiques, en faisant de la dénonciation du colonialisme la clef de voûte de ses relations. À partir des années 1950, elle envisage la […]


1 octobre 2020

Les rapports sino-soviétiques se distendent après 1956

Le mois de novembre 1957 fut celui du 40e anniversaire de la révolution russe, célébré notamment par l’envoi du satellite Spoutnik dans l’espace et une conférence internationale des Partis Communistes et Ouvriers. Mao Zedong vint en personne à la tête de la délégation. Cependant, il y formula deux thèses reflétant la démarche anti-révisionniste au sein […]

3 octobre 2020

La tension sino-soviétique de la première moitié des années 1960

La confrontation idéologique sino-soviétique avait été poussée jusqu’à une tentative soviétique d’éjecter Mao Zedong de la direction chinoise, en 1959. À la suite de cet échec, l’URSS décida de la rupture ouverte. Lors du 3e congrès du Parti Ouvrier Roumain, à Bucarest du 20 au 25 juin 1960, Nikita Khrouchtchev dénonça ouvertement la Chine populaire, […]

5 octobre 2020

La Chine populaire et la ligne internationale de combattre avec deux poings (liangge quantou daren)

Lorsque Khrouchtchev fut dégagé de la direction en octobre 1964, la Chine populaire attendit de voir s’il y avait une remise en cause, mais ce ne fut pas du tout le cas. Son successeur Brejnev se revendiqua directement du 20e congrès, ainsi que du 22e congrès (le 21e congrès, en janvier-février 1959, ayant été un […]

7 octobre 2020

La Chine populaire et la ligne internationale du front uni (yitiaoxian)

Le positionnement de la Chine populaire d’un rejet simultané de l’impérialisme américain et du révisionnisme soviétique ne dura pas ; le principe d’un aspect principal dans la contradiction exigeait une mise en perspective. L’invasion de la Tchécoslovaquie en août 1968 fut alors le point culminant de la crise, alors que le même mois l’URSS viola […]


9 octobre 2020

La Chine populaire et la ligne internationale par rapport au Vietnam

Le soutien de la Chine populaire au Vietnam dans sa lutte de libération fut immense ; il se conclut cependant par une guerre sino-vietnamienne, alors que le Vietnam était devenu un satellite soviétique et avait pris le contrôle du Cambodge. Avant même 1949, l’Armée Populaire de Libération et le Vietminh avaient mené des opérations militaires […]

11 octobre 2020

La Chine populaire et la ligne internationale du Front Uni

Face aux avancées du social-impérialisme soviétique, la Chine populaire chercha à profiter des interstices pour intervenir. Deux ouvrages de Mao Zedong avaient été dans ce cadre réédités et mis en valeur : Sur la politique et Sur les négociations de Chungking. Datant de la période de la seconde guerre mondiale, ils présentent notamment les questions […]

13 octobre 2020

La Chine populaire et la ligne internationale par rapport aux États-Unis pour contrer le social-impérialisme soviétique

Ce qui arrive à la toute fin des années 1970 avait été parfaitement pressenti par la Chine populaire. La frontière sino-soviétique, longue de 7300 kilomètres, voyait la Chine toucher le Tadjikistan, le Kirghizstan, le Kazakhstan et la Sibérie. Si le Vietnam passait dans le giron du social-impérialisme soviétique, et c’est ce qui se passa, la […]

16 octobre 2020

La Chine populaire et la ligne internationale des trois mondes

La politique dite du « ping pong » eut un écho international et le social-impérialisme soviétique était coincé en ce qui concerne la Chine populaire. Il savait qu’attaquer celle-ci impliquait une intervention américaine, puisqu’il était hors de question pour les États-Unis de laisser l’URSS prendre le dessus. L’établissement de rapports sino-américains permettait de bloquer l’initiative […]


17 octobre 2020

La Chine révisionniste et la ligne internationale

Initialement, la Chine devenue révisionniste maintint en apparence certains fondamentaux. En 1977 elle produisit un document sur la théorie des trois mondes, cherchant ainsi une certaine légitimité dans sa démarche, alors qu’en réalité sa ligne était totalement opportuniste. Deng Xiaoping cherchait en fait à préserver la Chine révisionniste de toute action d’éclat, de tout éclat, […]


Revenir en haut de la page.