Proudhon et le « socialisme français »

Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865) est le Eugen Dühring français ; il est un socialiste qui ne considère pas le capitalisme comme un mode de production, avec une contradiction interne, mais comme un phénomène « isolé » dans l’histoire du monde.

Par conséquent, Pierre-Joseph Proudhon a formulé toute une vision du monde pour expliquer les sources de « l’oppression », et cela sur des bases idéalistes faisant lui un ennemi juré de Karl Marx et de Friedrich Engels.

Son éloge de la petite propriété en a fait un théoricien de l’anarchisme, mais également du «socialisme français», une variante du fascisme.

4 avril 2024

Proudhon, le Dühring français

Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865) est le Eugen Dühring français ; il est un socialiste qui ne considère pas le capitalisme comme un mode de production, avec une contradiction interne, mais comme un phénomène « isolé » dans l’histoire du monde. Par conséquent, Pierre-Joseph Proudhon a formulé toute une vision du monde pour expliquer les sources de […]

5 avril 2024

Proudhon : une vision du monde contre et pour la propriété

Pierre-Joseph Proudhon est en quelque sorte quelqu’un admettant les thèses de Jean-Jacques Rousseau, mais en étant confronté à la réalité du capitalisme conquérant. Sa démarche est donc simple, voire franchement simpliste : l’organisation naturelle a été « perdue » en raison de la propriété, dont le féodalisme est une variante. Le capitalisme, quant à lui, […]

7 avril 2024

Proudhon et l’apologie du petit propriétaire

Pierre-Joseph Proudhon est coincé à la base : d’un côté, il veut dénoncer la propriété. Mais à ses yeux, le problème concret est la propriété trop puissante. A ses yeux, le communisme n’est d’ailleurs qu’une propriété toute puissante, et donc tyrannique par définition. La seule perspective qu’il lui reste est ainsi de proposer une une […]

9 avril 2024

Proudhon : un anticommunisme forcené

Pierre-Joseph Proudhon se fonde sur l’individu ; sa vision du monde ne dépasse pas l’individu, qui est ici présenté comme irréductible, capable de choix rationnel, de solidarité, mais qui reste centré sur son propre égoïsme. Voici comment Pierre-Joseph Proudhon rejette le collectivisme : « La propriété devient plus insociale à mesure qu’elle se distribue sur […]


12 avril 2024

Proudhon contre la démocratie, pour l’individu créateur de l’histoire

Conformément à l’idéologie ultra-libérale du fascisme, Pierre-Joseph Proudhon est contre la démocratie. Tant le fascisme et le national-socialisme ont exprimé la toute-puissance de l’État, mais justement comme structure supérieure, au-delà des classes, au-delà du peuple, légitimant la division en corporations, s’appuyant sur des individus. C’est le contraire du communisme s’appuyant sur le matérialisme, sur le […]

15 avril 2024

Le romantisme économique de Proudhon

On sait que l’un des premiers écrits de grande importance de Karl Marx, qui est né en 1818, consiste en les Manuscrits économico-philosophiques de 1844, qui seront publiés malheureusement bien après sa mort. On peut donc comprendre tout de suite l’importance de la lutte de Karl Marx contre Pierre-Joseph Proudhon en voyant qu’il a écrit […]


Revenir en haut de la page.