Andreï Jdanov

Andrei Jdanov (1896-1948), était un éminent militant du Parti communiste et homme d’état soviétique. Il naquit à Marioupol dans la famille d’un inspecteur d’écoles populaires. Bolchévik dès 1915, il devint bientôt un militant du Parti.

Après le XVIIe congrès du parti, Jdanov a été élu secrétaire du Comité Central du Parti communiste (b) de l’U.R.S.S., membre suppléant et, après le XVIIIe congrès, membre du Bureau politique du Comité Central du P.C.(b) de l’U.R.S.S. Pendant les dernières années de sa vie, il a travaillé comme secrétaire du Comité Central.

Après la Grande guerre patriotique, quand les problèmes du travail idéologique eurent pris une importance particulière, son talent de théoricien se révéla avec un éclat particulier. Jdanov a fait plusieurs rapports sur les décisions du Comité Central du parti concernant les questions idéologiques.

Prenant la parole au sujet des revues « Zvezda » et « Leningrad », puis à la conférence des représentants de la musique soviétique au Comité Central du parti et à la discussion sur les problèmes philosophiques, Jdanov établit pourquoi la littérature, l’art et la philosophie ne satisfaisaient pas aux exigences du parti et du peuple soviétique ; il indiqua les moyens de remédier à ce retard et les conditions d’un nouvel essor des sciences et de la culture en U.R.S.S.

Soulignant que la politique du parti communiste et les intérêts du peuple et de l’Etat soviétique doivent inspirer toute l’activité des milieux intellectuels, Jdanov précisa que l’essor culturel n’est possible que par une lutte implacable contre l’apolitisme, l’indigence idéologique, l’objectivisme bourgeois.

Jdanov souligna l’immense portée du patrimoine culturel mondial et de la culture progressiste russe pour la formation de la culture socialiste au pays des Soviets. Comme le léninisme avait hérité de toutes les meilleures traditions des démocrates révolutionnaires russes du XIXe siècle, la littérature et l’art soviétiques − disait Jdanov − sont et doivent être les continuateurs des traditions progressistes de la littérature démocratique révolutionnaire et de l’art classique russes : sens des grandes valeurs humaines, réalisme, caractère populaire.

17 août 1934

Andreï Jdanov : Sur la littérature − 1934

Discours au Premier Congrès des Écrivains Soviétiques, 17 aout 1934 Au nom du Comité central du Parti communiste (bolchevik) de l’Union soviétique et du Conseil des commissaires du peuple de l’U.R.S.S., permettez-moi de transmettre au premier Congrès des écrivains soviétiques et à travers lui à tous les écrivains de notre Union soviétique, avec à leur […]

22 septembre 1947

Andreï Jdanov : Rapport sur la situation internationale – 1947

Rapport présenté par Andreï Jdanov, membre du Bureau Politique du Parti Communiste (bolchévik) de l’U.R.S.S., le 22 septembre 1947, devant la Conférence d’Information des Partis Communistes – réunion constitutive du Kominform -, à Szklarska Poreba (Pologne) Ce rapport a été publié le 1er novembre 1947 dans Pour une paix durable, pour une démocratie populaire, l’organe […]

20 novembre 1949

Andreï Jdanov : Le Parti communiste yougoslave au pouvoir des assassins et des espions – 1949

Bureau d’information des partis communistes et ouvriers, 20 novembre 1949 Note du Centre MLM[B] : Dans ce document du Kominform signé par d’Andreï Jdanov et dénonçant la trahison de Tito, il est question d’Arso Jovanovic. Qui était Arso Jovanovic ? Né le 24 mars 1907 et mort le 12 aout 1948, il était un général […]

26 juillet 2021

Andreï Jdanov : Sur la musique − 1948

Discours d’introduction à la Conférence des musiciens soviétiques − janvier 1948 Quelques mots sur le livret. Le livret de cet opéra est artificiel et les événements à rendre sont inexacts et faux du point de vue historique. Voici, brièvement, de quoi il est question. L’opéra est consacré à la lutte livrée pour l’amitié des peuples […]



Revenir en haut de la page.